Le Passenger Locator Form, est un formulaire à remplir en ligne avant votre voyage. Ce formulaire permet d’avoir rapidement les informations de contact des passagers. Le Passenger Locator Form ne remplace aucunement un Evisa et doit être rempli séparément du Evisa.

 | 

Voyage en Italie

Les voyages vers et depuis l’Italie sont limités à certaines catégories de passagers jusqu’au 30 juillet 2021. Depuis le 19 avril 2021, les passagers doivent être en possession d’un certificat de résultat négatif de dépistage de la COVID‑19 et demander un passenger locator form Italie pour s’y rendre. Veuillez-vous reporter à la rubrique concernant les exigences en matière de dépistage de la COVID‑19 pour obtenir plus de renseignements.

Veuillez prendre connaissance des exigences avant votre voyage. Si vous vous rendez en Italie, vous pourriez être contraint de réaliser un test PCR COVID‑19 avant le départ et d’observer une quarantaine à l’arrivée.

Les passagers des vols testés COVID‑19 sont autorisés à entrer en Italie à des fins touristiques depuis n'importe quel point d'origine, à l'exception du Sri Lanka, du Bangladesh et de l'Inde.

Tous les passagers voyageant à Rome, Milan et Venise devront satisfaire aux exigences suivantes :

  • Avant le départ, les passagers doivent présenter, lors de l'enregistrement, un certificat de test COVID‑19 (PCR ou antigène) pour un test effectué au maximum 48 heures avant le départ.
  • Les passagers doivent remplir un formulaire de localisation au format numérique, appelé Formulaire numérique de localisation des passagers (Digital Passenger Locator Form, dPLF). Une fois le formulaire rempli et envoyé, les passagers recevront le dPLF en format pdf avec un code QR à leur adresse électronique. Ils doivent présenter ce code QR lors de l'enregistrement au point de départ initial avant de pouvoir obtenir une carte d'embarquement.
  • Un test rapide par écouvillon est obligatoire à l’arrivée, et tous les passagers à l’arrivée sont tenus de s’inscrire à l’avance pour un test par écouvillon en ligne.

Pour accélérer le processus, les passagers qui se rendent à Milan peuvent s’inscrire au test sur le site internet Milan Gruppo S, Donato à tout moment avant leur arrivée à Milan. Le coût est de 36 €. Les passagers se rendant à Milan, qui sont titulaires d’un numéro de sécurité sociale italien (Codice Fiscale), peuvent accélérer la procédure de test à Milano Malpensa en s’inscrivant à l’avance et en payant le test à tout moment avant leur arrivée à Milan. Veuillez noter que le test sera effectué au terminal 1 de l'aéroport de Milan Malpensa et non au Palazzo Della Salute comme indiqué sur le site internet du « Digital Health Pass ». Les passagers doivent réserver le test le jour exact, cependant l'horaire n'est pas impératif car ils seront acceptés dans la zone de test en fonction de leur heure d'arrivée réelle et non de l'horaire réservé.

Les passagers se rendant à Rome doivent s’inscrire à l’avance pour le test par écouvillon sur le site web de l'Aéroport de Rome au prix de 20 €.

Les passagers se rendant à Venise doivent se préenregistrer pour le test par écouvillon sur le site web de l'aéroport de Venise au prix de 42 €.

Le coût du service sera facturé au client. Le paiement pour le test peut être effectué à l’aéroport par carte de crédit, par carte de débit ou par smartphone, à l’aide d’une application de paiement sans contact.

Exemptions :

  • Les passagers à l’arrivée qui ont un vol Schengen de continuation ou les membres de l’équipage opérationnel sont exemptés du test rapide à l’arrivée.
  • Les enfants de moins de 6 ans sont exemptés des exigences du test de dépistage de la COVID‑19.

Mise à jour pour les passagers à destination de Bologne

Les passagers se rendant à Bologne doivent continuer à respecter les réglementations générales d'admissibilité pour les voyages en Italie.

Exigences de test COVID‑19 pour les vols à destination de Bologne

Tous les passagers se rendant à Bologne doivent être en possession d'un certificat négatif d'un test PCR ou d'un test par écouvillon antigénique de dépistage de la COVID‑19 effectué au maximum 72 heures avant l'arrivée en Italie. Les passagers qui ont séjourné hors d'Italie pendant moins de 120 heures ou dont le séjour en Italie sera inférieur à 120 heures sont exemptés du test PCR COVID‑19 et des exigences de quarantaine.

Les enfants de moins de 6 ans sont exemptés des exigences du test de dépistage de la COVID‑19.

Veuillez consulter le site Internet du ministère italien des Affaires étrangères pour obtenir plus d'informations.

Formulaires requis

Formulaire numérique de localisation des passagers Une fois le formulaire rempli, un code QR sera généré et devra être présenté lors de l'enregistrement, sur papier ou sous forme de copie numérique sur leur appareil, au point de départ initial, avant que leur carte d'embarquement ne leur soit délivrée.

Informations de voyage pour les passagers en provenance d’Inde, du Bangladesh ou du Sri Lanka

Les passagers s’étant rendus en ou ayant transité par l’Inde, le Bangladesh ou le Sri Lanka au cours des 14 jours précédant leur arrivée ne sont pas admis en Italie jusqu’au 30 juillet 2021. Les ressortissants étrangers ne sont pas admis en Italie, même en possession d’un titre de séjour valable.

Exceptions :

  • Les ressortissants italiens en possession d’un passeport italien, également résidents en Italie, peuvent revenir dans le respect des conditions suivantes :
    • Présenter un résultat négatif de test PCR ou antigénique de dépistage de la COVID‑19 réalisé dans les 72 heures précédant le départ
    • Se soumettre à un dépistage de la COVID‑19 à l’arrivée
    • Séjourner dans un hôtel désigné pour une quarantaine de 10 jours
  • Clients en possession d’une autorisation spéciale d’entrée en Italie délivrée par les autorités sanitaires

Éligibilité à voyager

Le décret du président du Conseil des ministres comprend la liste des pays pour lesquels diverses restrictions s'appliquent. Elle se trouve dans l’annexe 20 du décret. Les mesures concernant les voyages vers/depuis les pays figurant sur la liste sont détaillées plus loin.

A : La République de Saint‑Marin et le Vatican : aucune restriction

B : Les pays de l’UE (à l’exception des pays figurant dans les listes C et D), de l’espace Schengen, Andorre et la Principauté de Monaco : Les passagers voyageant vers ou depuis les pays appartenant au groupe B ne sont soumis à aucune restriction. Le test moléculaire ou antigénique doit avoir été effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée. Veuillez consulter le site internet du ministère italien des Affaires étrangères pour obtenir plus d’informations.

C : La Belgique, la France, les Pays‑Bas, la République tchèque, l’Espagne, le Royaume‑Uni et l’Irlande du Nord : Les passagers voyageant vers ou depuis les pays appartenant au groupe C ne sont soumis à aucune restriction. Le test moléculaire ou antigénique doit avoir été effectué dans les 48 heures précédant l’arrivée. Veuillez consulter le site internet du ministère italien des Affaires étrangères pour obtenir plus d’informations.

D : L’Australie, le Japon, la Nouvelle‑Zélande, la République de Corée, le Rwanda, Singapour, la Thaïlande, l’Uruguay, le Canada, le Japon et les États‑Unis d’Amérique : conformément aux réglementations italiennes, les voyages depuis/vers ces pays sont autorisés quel que soit le motif, y compris pour du tourisme. Le test moléculaire ou antigénique doit avoir été réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée. Les voyageurs à l’arrivée/de retour en Italie doivent se confiner à domicile et se soumettre à un suivi des autorités sanitaires compétentes pendant 10 jours.

E : Reste du monde : les voyages vers/depuis le reste du monde (à savoir tous les États et territoires ne figurant pas sur d’autres listes) sont autorisés uniquement pour des raisons spécifiques, comme le travail, la santé ou les études, ou en cas d’urgence absolue, pour regagner son domicile ou lieu de résidence (y compris pour les passagers de retour dans leur pays de résidence via l’Italie s’ils ne quittent pas l’aéroport et restent dans la zone de transit). Les voyages touristiques ne sont pas autorisés. L’arrivée/le retour en Italie depuis ce groupe de pays est autorisé uniquement pour les ressortissants italiens/de l’UE/de l’espace Schengen/du Royaume‑Uni de Grande‑Bretagne et d’Irlande du Nord et les membres de leur famille, ainsi que pour les titulaires d’un permis de résidence et les membres de leur famille. Les voyageurs en provenance des pays figurant dans la liste E peuvent se rendre en Italie à condition d’avoir un lien affectif stable et justifié (qu’ils soient concubins ou non) avec des ressortissants italiens/de l’UE/de l’espace Schengen/du Royaume‑Uni de Grande‑Bretagne et d’Irlande du Nord, ou avec des personnes résidant en Italie de manière régulière s’ils voyagent au domicile/lieu de résidence de leur partenaire en Italie. Le test moléculaire ou antigénique doit avoir été réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée. Les voyageurs doivent se confiner à domicile et se soumettre à un suivi des autorités sanitaires compétentes pendant 10 jours.

Quarantaine

À l’arrivée en Italie depuis tous les pays des catégories D et E, les voyageurs doivent observer une quarantaine et un suivi de 10 jours auprès des autorités sanitaires compétentes, à moins de voyager sur un vol avec dépistage de la COVID‑19 obligatoire (de JFK à MXP et de DXB à FCO/MXP), d’avoir effectué un test antigénique rapide à l’arrivée à MXP/FCO/VCE et d’avoir obtenu un résultat négatif.

À l’issue de la période de quarantaine de 10 jours, les passagers devront réaliser un nouveau test PCR COVID‑19 ou antigénique.

Autres informations

Pour obtenir plus d’informations relatives à la COVID‑19, consultez le site internet du ministère des Affaires étrangères.